mardi 28 février 2017

La La Land




Les comédies musicales sont un genre particulier. Au cinéma, c'est un peu quitte ou double, ça passe ou ça casse. Les comédiens ont un triple défi : jouer, chanter et danser. On peut craindre le résultat. Mais parfois, on est transporté, ému par le chant et on se retrouve avec une envie irrépressible de danser au beau milieu de la rue. C'est l'effet que La La Land a eu sur moi.

Au lendemain d'une cérémonie des Oscars bafouilleuse (ou l'oscar du meilleur film lui échappe), je tiens à faire le point sur une chose. Non pour moi La La Land n'est pas surcoté, il est populaire c'est la différence. Moi je l'ai beaucoup aimé, les chansons m'ont fait de l'effet et les personnages m'ont touché. C'est pour ça que je le défendais à cette cérémonie et que je lui avais attribué plusieurs oscars.



La scène d'ouverture m'a conquise. J'ai été tout de suite envoyé au cœur de l'action. Pourtant, la bande annonce ne m'avait fait ni chaud ni froid. Puis à force de la voir, une petite excitation est montée en moi progressivement, doucement. Et après cette ouverture, j'ai suivi avec plaisir pendant 2h les aventures de Mia et de Sebastian. Bon, je suis d'accord avec le fait que l'histoire est classique (comme dans toute histoire d'amour d'ailleurs) mais le cadre donne un petit quelque chose en plus. Le Los Angeles de l'âge d'or d'Hollywood raconte lui aussi une histoire, celle du cinéma, des rêves de chacun... Au cœur de cet environnement à paillette, Mia rêve d'en devenir une. Mais la succession des castings finit par la décourager. Sebastien, lui, est un passionné de jazz qui voudrait ouvrir son propre club. Le hasard les fait se croiser une première fois, puis une autre pour enfin arriver à ce qu'on attend tous dans ce type d'histoire. La seule chose que j'ai regretté, c'est la réalisation des rêves des deux protagonistes. Le réalisateur a choisi de leur donner exactement ce qu'ils attendaient mais moi, je les aurais fait réussir dans leurs domaines respectifs d'une autre manière. J'aurais choisi le scénario ou la réalisation pour Mia et le succès du groupe pour Sebastien.

Qui dit comédie musicale, dit chansons ! Et celles de La La Land sont toutes très belles. Ma préférence va à celle de l'audition de Mia (je regrette d'ailleurs qu'elle n'ait pas eu l'oscar). La musique du film est entraînante, vivante et donne vraiment envie de rentrer dans le film pour danser avec les acteurs. J'aurais tout de même préféré qu'il y ait une ou deux chansons de plus. Il en manque un petit peu. Par moment, j'ai eu l'impression que le film n'assumait pas assez le côté comédie musicale.

Enfin, je dirais un mot sur les personnages. Ils sont plus que basiques mais les deux acteurs arrivent à les sublimer. Emma Stone est parfaite (oscar mérité d'ailleurs) autant en chant qu'en danse. Elle arrive à rendre compte des émotions de son personnage plus que son partenaire. Ryan Gosling livre une prestation honnête mais sans plus. Dommage, cependant, que les autres protagonistes n'aient pas plus d'importance au sein de l'histoire.


En résumé, c'est un film qui m'a transporté, émue, touchée et que je reverrais avec grand plaisir. La BO tourne d'ailleurs presque en boucle depuis...