samedi 20 août 2016

L'âge de glace : les lois de l'univers




Puisque mes vacances commencent et que j’ai désormais un peu de temps, direction le cinéma ! Et j’ai commencé ma session rattrapage des films de l’été que je voulais aller voir. Me voici devant le 5e opus de l’âge de glace intitulé : Les lois de l’univers. Bien bien bien…

L’éternelle quête de Scrat pour attraper son insaisissable gland le catapulte dans l’espace, où il déclenche accidentellement une série d’événements cosmiques qui vont transformer et menacer le monde de l’Âge de Glace. Pour survivre, Sid, Manny, Diego et le reste de la bande vont devoir quitter leur foyer et se lancer dans une nouvelle aventure pleine d’humour au cours de laquelle ils vont traverser d’incroyables paysages exotiques et rencontrer des personnages tous plus étonnants les uns que les autres.




Alors, comment dire… Ce film est un joyeux fourre-tout ! On retrouve tous les personnages qui nous ont fait rire et sourire : Sid, Manny et Diego mais tout bâtir sur les personnages ça ne suffit pas ! Je m’explique. Manny est inquiet car sa fille est sur le point de se marier, et tout papa poule qu’il est, il n’a pas envie de la laisser partir. Diego (qui est tenu très à l’écart dans cet opus je trouve) commence à vouloir fonder une famille avec Kira et Sid désespère de trouver le grand amour. Et au milieu de tout ça, une apocalypse (provoquée par Scrat, qui d’autre ?) qui se dessine sous la forme d’un astéroïde. On a plusieurs histoires qui s’emboîtent. Les mammifères veulent échapper à l’apocalypse et sous la direction de Buck vont essayer de tenter de dévier l’astéroïde, Manny veut garder sa fille et Buck est poursuivi par trois dinosaures oiseaux. Bon, au milieu de ce méli-mélo, on va essayer de dégager une trame, un intérêt au film… peine perdue, tout se mélange et on n’arrive pas à suivre au final. Trop d’éléments qui ne sont pas assez mis en valeur.

Du côté des personnages, ils ont énormément perdu depuis le premier film. Ils n’ont plus le mordant des premières histoires ni leur touche d’humour. Sid est devenu lourd, Manny n’a plus qu’un seul centre d’intérêt et Diego est fade… Et j’ai trouvé dommage que les personnages qui arrivent en cours d’histoire n’ont pas le temps de trouver leur place. Ils disparaissent aussi vite qu’ils sont venus.

Petit spoiler : à un moment donné, nos amis arrivent au lieu prévu de l’impact de l’astéroïde et découvrent une communauté appelée Géotopia, basée sur les cristaux tombés du précédent astéroïde. Quel dommage que cet arc de l’histoire ne soit pas plus développé, et même que ce ne soit pas le thème principal ! Il y avait tellement de possibilité, c’est presque du gâchis.


En résumé, c’est un film plus que moyen qui aurait mérité plus de travail sur le scénario. Les seules scènes drôles sont celle de Scrat...Et il est temps pour la licence « Age de Glace » de s’arrêter.